Centenaire 14-18

A l'occasion du centenaire du début de la première guerre mondiale, de nombreux évènements seront organisés tout au long de l'année et à travers tout le pays. L'exposition proposée... Lire la suite

Collections

Le Musée de la Ville est consacré à l’histoire de la cité : son origine, son développement et la vie de ses habitants sont présentés à travers des retables, des sculptures,...  Lire la suite

Maison du Roi

Le bâtiment de style néogothique qui abrite le musée est un chef-d’œuvre d’architecture. Il a été classé dans son entièreté en 1936 et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO...  Lire la suite

Collections

Le Musée de la Ville est consacré à l’histoire de la cité : son origine, son développement et la vie de ses habitants sont présentés à travers des retables, des sculptures...  Lire la suite

Manneken-Pis

La version originale du plus célèbre des Bruxellois Manneken-Pis et sa garde-robe composée de plus de 880 costumes, sont précieusement conservées au Musée.   Lire la suite

Collections

Le Musée de la Ville est consacré à l’histoire de la cité : son origine, son développement et la vie de ses habitants sont présentés à travers des retables, des sculptures,... Lire la suite

évènements

Premier dimanche du mois

Le premier dimanche du mois, soit dimanche 7 septembre, le Musée de la Ville ouvre gratuitement ses portes aux visiteurs.

 

Maison du Roi

La dénomination de Maison du Roi en français et Broodhuis en néerlandais trouve son explication dans l'histoire du bâtiment. 

Broodhuis (Halle au pain) fait référence à la première affectation du bâtiment, une halle en bois connue dès le 13e siècle. Le terrain de cette halle appartenait cependant au duc de Brabant qui le récupère au 15e siècle. Il y fait construire un édifice à son usage, une affirmation symbolique de son pouvoir face à l'emblème de l'autonomie communale bruxelloise, l'Hôtel de Ville. Ce duc de Brabant n'est autre, au début du 16e siècle, que Charles Quint, roi des Espagnes, ce qui explique la dénomination Maison du Roi.

Au 19e siècle, la Ville envisage la restauration du bâtiment et entame des travaux de fouilles et de sonde. Ceux-ci révèlent un tassement progressif des fondations. La décision est prise de démolir complètement le bâtiment pour mieux le reconstruire. Le chantier entamé en 1877, sous la direction de Pierre-Victor Jamer architecte de la Ville, se terminera en 1894. Il est présenté comme une reconstruction à l’identique de l’édifice du 16e siècle.

 

En 1936, le bâtiment est classé dans son entierté. Il est inscrit, avec l'ensemble de la Grand-Place, au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000.